Touch-Light thérapie® énergétique
By Brigitte du Castel


Comprendre la Touch-Light thérapie® physique et comportementale 


 

 

Une maladie, une cause, un évènement responsable ?

Toutes les pathologies ont une cause, souvent liée à l'usure de l'âge, à une mauvaise hygiène de vie, à une infection microbienne ou virale, à un stress intense, à une peur soudaine, à un accident, etc...

Rechercher dans les mémoires de l'Aura la cause de la maladie ou du dysfonctionnement grave, n'est pas toujours utile car d'autres facteurs responsables de la pathologie déclarée sont souvent une évidence même. Ces causes sont à traiter en priorité : excès divers, épuisement, environnement malsain...

Pour justifier une maladie, certains évoquent le destin, le karma, une vie antérieure ou la volonté d'une puissance transcendante. Pourquoi pas, mais je n'ai jamais vu dans l'Aura une telle justification. 

Toutefois, certaines atteintes ou dysfonctionnements graves organiques, des pathologies cutanées, des troubles hormonaux ou métaboliques, sans cause médicale apparente, peuvent avoir une réelle origine énergétique très précise, comme je le vois explicitement dans l'Aura des consultants.

Il s'agit alors d'un processus de somatisation et ce n'est pas du tout une vue de l'esprit.. 

Processus d'installation de la somatisation physique

Tout évènement traumatisant vécu dans la vie au quotidien d'un individu déclenche immédiatement un déphasage vibratoire sur l'un des Corps Subtils de l'Aura. Cette "Mise écho" génère dans les 3 jours une accroche nocive et durable d'une "Boule électrifiée" sur une zone précise du Corps Éthérique.

Cette Boule Électrifiée - mémoire vibratoire du traumatisme - se connecte alors sur une des articulations du sujet pour y puiser l'énergie vitale dont elle a besoin. Très vite cette l'articulation "Primaire" est en déficit énergétique fonctionnel et se connecte alors sur un organe cible qui à son tour se connecte sur une articulation secondaire : la "chaîne pathologique" est installée durablement : états inflammatoires, douleurs, dégradation organique, métabolique et immunitaire activées.
Si la douleur de type ostéo-articulaire s'intalle du jour au lendemain, sans raison connue, l'atteinte organique reste très longtemps silencieuse. La situation est dommageable car le sujet concerné, s'il est tonique et combatif, récupère en général assez vite après l'évènement traumatisant. Les douleurs articulaires s'estompent car le corps s'adapte dans une discrète posture antalgique, mais la dégradation pernicieuse est installée durablement.  

Répercussions psycho-comportementales pénalisantes

Trois jours après le traumatisme, les Corps Subtils 1, 2, 3 dans l'Aura, retrouvent un fonctionnement quasi-normal mais sur un niveau vibratoire diminué.
Le sujet "récupère" et pense avoir "digéré" le plus gros du choc mais la mémoire de souffrance est "enkystée" dans la "Boule électrifiée". L'individu concerné, dans la crainte inconsciente d'une récidive, restreint sa capacité d'action et devient à son insu, réactionnel et circonspect.

Cet état d'être - souvent habilement masqué au niveau du "paraître" - est toutefois décodé inconsciemment par l'entourage social. Cette image de soi énergétique déstabilisée, éloigne dans la relation sociale ou affective les "bien-portants" et elle attire à soi les individus dans un état de mal-être analogue. Dans le vécu de ces personnes, j'ai souvent observé comme une attirance en synchronicité des évènements en résonance vibratoire.

Quelques exemples de chocs sur les Corps Subtils

Atteintes corporelles physiques

  • Accident avec préjudice fonctionnel ou esthétique physique grave.
  • Agression physique ou sexuelle.
  • Blessure ou maladie impliquant un renoncement : perte de mobilité, prise de poids, impuissance, impossibilité de conduire, prothèses.
  • Annonce d'une maladie redoutée.
  • Croire que l'on va mourir dans un évènement dramatique et s'en sortir vivant.

Chocs dans le relationnel social, affectif ou professionnel

  • Perte d'un conjoint, d'un enfant, d'un parent, d'un animal.
  • Peur de voir mourir un proche. Fugue d'un enfant. Rupture sentimentale.
  • Divorce, partage d'enfants. Rupture et séparation des parents pour un enfant.
  • Harcèlement moral ou sexuel. I.V.G, fausses couches.
  • Comportement inacceptable d'un proche : violences, drogues, alcool, problèmes judiciaires.
  • Trahison d'un proche, d'un ami. Diffamation.
  • Perte d'emploi, chômage. Promotion méritée refusée. Mutation non souhaitée. Départ à la retraite.
  • Dépôt de bilan. Perte financières imprévues ou probables.
  • Cambriolage, incendie, inondations. Incivilité du voisinage...

Traumatismes dans le mental

  • Remise en question de croyances religieuses.
  • Conversion religieuse imposée.
  • Culpabilité profonde ressentie suite à une action en dérogation avec la religion, la morale, le respect humain, ses convictions, l'honneur.
  • Coming out.
  • Culpabilité suite à un dommage fait à autrui, involontaire ou non.
  • Renoncement non voulu mais imposé à un projet, à une carrière.
  • Échec à un examen, à une épreuve sportive.

Une thérapie d'évolution rapide

La Touch-light thérapie physique et comportementale (les deux sont intimement liées) est une démarche thérapeutique très efficace dans de nombreux cas : les évènements traumatisants ne seront pas annulés, mais leur retentissement physique et comportemental sera très fortement atténué, voire disparaîtra. 

La Touch-Light thérapie n'est pas une solution miraculeuse : il faut a minima chez le sujet le désir de s'en sortir. Attendre avant d'agir et prendre R.V pour se soigner, plusieurs mois, plusieurs années, après l'évènement, rend plus aléatoire l'évolution constructrice.
Lorsque l'on a trop attendu, la dégradation physique organique est plus difficilement réparable et le sujet risque de garder des séquelles pénalisantes. L'âge du consultant est aussi à prendre en compte : on ne peut relancer énergétiquement une personne sur ses potentiels natifs lorsqu'elle  aborde le dernier âge de sa vie.

Mais j'ai souvent vu dans mes consultations, qu'à l'issue d'une Touch-Light thérapie (3 à 4 consultations sur deux à trois mois) le consultant retrouvait une dynamique de vie et s'engageait avec détermination dans de nouveaux projets constructifs.

C'est là un peu le miracle, dans la Touch-Light thérapie,  de la "Reconnexion vibratoire, sur les Rythmes supérieurs".. 


 

 


compteur site