Touch-Light thérapie® énergétique
By Brigitte du Castel


Aura : les Corps Subtils de l'incarnation

 

 

Les différentes couleurs dans l'Aura

Cliquez sur le titre pour afficher l'article

Signification de l'Aura dans la couleur :

Le Corps Éthérique

Les Chakras dans l'Aura

Le Cylindre Vital coloré

Les Corps Subtils d'incarnation 1,2, 3

La Structure 4 mémoire collective

Le Grand Moi : Corps subtils supérieurs (à venir)

La Période de Référence (à venir)

 

Brigitte du Castel
8 rue Jean Cocteau - 91490 Milly la Forêt
Sortie n°13 sur A6 - RER D gare de Maisse
Sur R.V : 01 64 98 09 01


 

 


 

 

D'après WIKIPEDIA : L'ésotérisme occidental et certaines traditions religieuses orientales supposent l'existence de corps subtils qui seraient des "enveloppes suprasensibles" invisibles autour du corps physique.
Il existerait donc un certain nombre de "Corps subtils" : corps éthérique, astral, mental, causal, etc, dont le nombre et les appellations varient selon les écoles. C'est effectivement ce que je vois.

Description des Corps Subtils de l'incarnation 

À l'origine de ces Corps subtils (les Enveloppes-échos dans ma terminologie) il existe au plan vibratoire, un organe émetteur et récepteur : le Cylindre Vital Coloré (Lien sur l'article).
Cette structure énergétique, présente chez tous les humains vivants, est visible pour moi dans l'axe vertical du corps physique, au centre des Corps Subtils. 
Sur la hauteur de ce Cylindre vital, s'étagent 10 Centres lumineux (dont 7 d'entre eux sont aussi des Chakras) qui assurent la communication vibratoire entre l'individu et son environnement terrestre, qu'il soit naturel, social et relationnel, affectif, émotionnel ou psychique.
Les Centres Lumineux et les Chakras sont des dispositifs émetteurs et récepteurs : ils lancent des demandes d'informations et reçoivent la réponse en retour. Les informations reçues sont interprétées et gérées au niveau du système des Enveloppes-écho. 

Je différencie 3 Corps Subtils sur l'homme vivant 

Ces 3 Corps Subtils constituent selon ma terminologie le "Petit moi" par opposition avec le "Grand MOI" des Rythmes supérieurs 

  • Enveloppe-écho n° 1 dédiée au physique : moi avec moi.
  • Enveloppe-écho n° 2 dédiée au relationnel : moi avec les autres
  • Enveloppe-écho n° 3 dédiée au mental/causal : moi avec l'univers

Le Corps Éthérique fait partie de l'Aura mais ce n'est un Corps Subtil stricto sensu. Voir l'article en lien.
La Strucure 4 est la structure séparative entre l'incarnation et le hors espace/temps et le contenant vibratoire du conscient et de l'inconscient collectif de l'humain. C'est en quelque soir la mémoire exhautive de l'humanité actualisée en permanence. Le contenu de la Structure 4 pourrait évoquer d'autres termes utilisés par certains auteures : la noosphère ou "sphère de la pensée humaine" ou encore les Archives ou annales akashiques, tout en étant différent. 

Description des Corps Subtils 

À l'observation, les Corps Subtils 1,2 ou 3 se perçoivent sous la forme de rayonnements fluctuants, sensibles, intelligents et réactifs à l'environnement naturel, social et psychique.
La limite visible de perception des Corps Subtils s'inscrit dans une forme globalement ovoïde.  
Les 3 enveloppes-échos s'interpénètrent sans se mélanger, elles se différencient par la fréquence de leur vibration : Rythme 3, 6 ou 9

Chaque Corps Subtil d'incarnation apparait comme une radiation lumineuse vivante qui laisse entrevoir, à travers sa transparence, le Cylindre vital dans son harmonieuse couleur de naissance.
Si les Enveloppes-écho sont limpides, on aperçoit, cachés dans les replis de la double hélice spiralée du Cylindre, une multitude de capsules et de bulles colorées qui tourbillonnent et sont toutes prêtes à éclater pour libérer leurs informations programmatrices.

Le rayonnement des Enveloppes/écho 1, 2 ou 3 est la conséquence "visible" d'une vigilance active, générée et entretenue par les Centres lumineux du Cylindre, qui émettent à la moindre alerte, des "faisceaux" de demandes d'information sur l'environnement extérieur.

La demande d'information fonctionne comme un radar : l'onde porteuse émise prend contact avec la cible et revient à l'émetteur chargée d'informations. 
Elle est récupérée par le Centre Lumineux concerné : physique, relationnel ou mental et son contenu informatif est décodé et géré par l'ensemble : Cylindre / Enveloppes-écho /Inconscient et conscient individuel. 
L'ego doit alors interpréter les données reçues, les évaluer à travers les filtres de ses connaissances, de son vécu, de ses programmations prénatales et transcendantes, afin de les intégrer dans sa logique comportementale individuelle et déclencher en temps réel une réactivité appropriée.

Important
L'interprétation des informations reçues par le Corps Subtil est influencée par les filtres de la Structure 4 (voir l'article) au départ comme au retour. 
Le système d'analyse de l'environnement par les Enveloppes-écho est un outil performant mais très subjectif lorsque l'émetteur est largement dépendant de l'inconscient collectif humain (la Structure 4) 

Décalage entre l'être et le paraître

A l'observation d'un groupe de personnes, en réunion par exemple et dans une ambiance BCBG altruiste et bienveillante, les lasers de demandes d'information n'en fusent pas moins de toute part, à l'arrivée d'un nouveau venu : un vrai feu d'artifice vibratoire et féroce ! L'émotionnel est bien géré par l'entregent, les sourires restent cordiaux, mais… que de tempêtes dans les Enveloppes-écho ! 

Les filtres de la Structure 4, côté émetteur et récepteur, faussent quelque peu la donne : l'échange d'informations vibratoires entre humains est souvent très compliqué : manque d'objectivité, écran de protection, faux semblants… à des degrés divers selon les individus, bien-sûr.

Couleurs transitoires

Transparence de l'Aura ? Rarement observée en réalité, du moins durablement : le Corps Subtil peut soudain se coloriser sous l'influence d'une pensée, d'une rencontre, d'une sensation, d'un désir, d'un stress, d'une émotion, d'une pensée obsessionnelle ou bien parce que le sujet entre dans l'action. 
A l'observation, le Cylindre vital est très souvent rempli de volutes colorées, tranquilles ou tumultueuses selon les moments, qui envahissent une ou plusieurs Enveloppes/écho, agitent et colorent l'Aura.

Et puis le calme revient, les couleurs transitoires disparaissent et l'Aura retrouve sa transparence... pour un temps !
C'est un phénomène normal qui dépend du vécu du sujet et qui n'est pathologique que dans une réactivité excessive et prolongée.

Couleurs persistantes

​Par contre, chez certains humains, le Cylindre vital est masqué par une nappe persistante fortement colorée : une couleur parasite est installée durablement dans l'une des Enveloppes-écho.
Les causes de cet envahissement sont variables : mauvais ancrage, mauvaise récupération après à une mise en écho, boules électrifiées installées, connexion perturbante sur l'inconscient collectif, préoccupation persistante, pulsions maladives, pensées obsessionnelles, stress permanent, pressions extérieures…
Lorsqu'une couleur persistante s'installe dans une Enveloppe/écho, elle génère toujours une problématique comportementale et crée un filtre pénalisant entre l'environnement social du vécu et l'ego de la personne.
C'est un état pathologique du ressort de l'énergéticien.

Aura et Oligo-éléments

Pour information, j'observe dans les Enveloppes-écho, la présence de corpuscules coniques qui contiennent des tourbillons de couleurs vives. Ces cônes correspondent aux ondes de forme de différents oligo-éléments qui ont un rôle majeur dans l'action :

  • Certains oligos pilotent l'élément starter indispensable à la mise en action.
  • D'autres conditionnent la durée du potentiel dans l'action. 

Voir à ce sujet mes écrits sur l'alimentation énergétique.

Mise en écho de l'Enveloppe/écho

Chaque Corps Subtil est intensément sensible et réactif : une information reçue peut être hors norme pour l'ego ou trop dérangeante et devenir ingérable au niveau de vibratoire. Dans ce cas, l'Enveloppe se met immédiatement en mode "Écho" c’est-à-dire en mode de dysfonctionnement énergétique.
Il en résulte sur le plan humain un état de crise momentané avec un comportement transitoirement très perturbé qui peut dans certains cas déboucher sur des excès inappropriés. 
Quelques jours plus tard l'Enveloppe en Écho retrouve en principe un fonctionnement quasi normal, mais toujours sur un mode durablement minoré. 
Sans prise en charge psycho-énergétique, cette mise en écho déclenche un processus de somatisation systématique et crée des "Boules électrifiées". 

Naissance et évolution des Corps Subtils 

Nous naissons sans Enveloppes-Écho : elles ne se mettent en place que progressivement dans le temps chez le bébé, quelque fois plusieurs semaines après la naissance. Un allaitement maternel exclusif prolonge ce délai. 

  • En général la première Enveloppe/écho apparait au bout e quelque jours, mais il arrive qu'elle ne se mette place que quelques mois après. Le bébé, en osmose directe avec sa mère, n'a pas besoin d'enveloppe/échos pour intégrer son environnement.
  • La deuxième Enveloppe/écho apparait vers 6 à 7 ans.
  • La troisième Enveloppe/écho se met progressivement en place vers 17/18 ans – c'est un ordre d'idée. L'adolescent devient alors un "Adulte énergétique". La mise en place peut être plus tardive ou ne pas se faire du tout. Il est fréquent de voir chez certaines personnes même âgées, une troisième Enveloppe impermanente, ce qui n'a pas de conséquence sur la santé. 

Disparition des Enveloppes.

Au moment de la mort, le Cylindre vital et les Enveloppes se détachent du défunt, plus ou moins vite selon l'âge et le type de décès, mais ne quittent définitivement le corps que cinq jours environ après le décès. Au-delà de ce laps de temps il peut se produire des phénomènes de "suspension post mortem".

Boules électrifiées – Virus comportemental

Un choc traumatisant dans le vécu et mémorisé dans le conscient ou l'inconscient individuel, génère sur le Corps Subtil concerné, une empreinte perturbatrice en relation réciproque avec un amas énergétique nocif, fixé sur le Corps éthérique, que j'appelle "Boule électrifiée" .La cause du traumatisme peut être physique, relationnelle, affective, professionnels ou morale.

Lien sur l'article sur ce site


 Spécialisation des Enveloppes/écho

L'Enveloppe/écho n°1 : le physique

Pour me gérer, moi individu corps vivant dans la matière, dans un espace vital à la fois individuel et collectif et un temps chronologique perçu dans la durée.
Centres lumineux concernés :

  • Au niveau des malléoles sur le sinus du pied : émission
  • A mi-jambe entre le genou et la cheville : émission
  • Au genou : Centre lumineux mixte, émission et réception
  • A mi-cuisse : réception.

L'Enveloppe/écho n°2 : le relationnel

Pour gérer la perception de mon image personnelle : moi avec moi.
Mon interface entre moi et les autres, pour gérer mon relationnel affectif, mon relationnel social et professionnel.
Centres lumineux concernés :

  • Au niveau du pubis : émission (vert chez les H, orange chez les F)
  • Au nombril : Centre lumineux mixte, émission et réception.
  • Sous sternal : réception
  • Sternal : émission

L'Enveloppe/écho n°3 : le mental et le causal

Mon pilotage individuel mental selon mes codes de vie et mes valeurs personnelles sociétales, culturelles, religieuses et morales. 
Mon positionnement individuel dans une compréhension de la causalité, au plan de la vie sociale, de mon appartenance terrestre, de ma dimension dans l'univers et du hors espace/temps.

Centres lumineux concernés :

  • Au niveau de la gorge : émission 
  • Au niveau frontal : réception
  • Coronal : en activation, le C.L glisse de frontal à coronal.

 

Lire la suite : lien sur : Les Corps Subtils supérieurs : le Grand MOI
(Bientôt en ligne)

 

 


compteur site